Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2006

Sommes-nous vraiment des bêtes de foire???

   J'ai toujours pensé qu'on n'avait pas à se cacher... J'ai aussi tendance à relativiser pas mal les risques de se faire insulter ou agresser, et il est vrai que j'ai été plus souvent insultée pour avoir ignoré un taxeur qu'à cause de mon orientation sexuelle...
Pourtant depuis que ma chère et tendre s'assume relativement bien, je m'aperçois que la curiosité lubrique que je connaissais chez certains internautes s'exprime aussi bien dans la rue, à tout moment, à la seule vue de nos mains enlacées!
On ne peut donc pas se comporter comme n'importe quel couple sans risquer d'attirer des lourdingues.

Mais le pire, dans cette situation ridicule, je crois que c'est la raison pour laquelle JE me prends avec ma chérie toutes les réactions lourdingues : les autres homos se cachent! Et puis j'ai enfin trouvé quelqu'un qui pense comme moi alors j'ose le dire haut et fort, la gaypride est nocive!!! Pas à cause de ses excès que beaucoup regrettent, mais en elle-même, par son principe!
J'ai trouvé un exemple, assez stupide pour me plaire, en discutant avec mon neveu, je m'en vais vous l'exposer. Imaginons que l'on ne soit pas homos mais disons, Hulk. N'importe qui croisant un bonhomme tout vert dans la rue serait étonné, intrigué, et sans doute choqué qu'il se ballade dans des fringues déchirées. Pourtant quand on le connait, on sait bien que c'est juste un type qui ne résiste pas bien au stress. Et si on voyait des Hulks se ballader régulièrement, comme on voit des punks, des goths ou des gens qui s'engueulent avec le vide selon les quartiers, on se contenterait de les dévisager discrètement. Par contre si les Hulks se balladent toujours en bande, on va plutôt s'en méfier.
   Bon trêve de conneries. Ce que j'essaie de dire, c'est que si une catégorie de population se cache, il est normal qu'elle attire l'attention quand elle sort de l'ombre. Si en plus elle ne sort de l'ombre que dans certains lieux ou lors de grandes parades annuelles, elle se place elle-même en phénomène de foire, donnant même l'impression qu'elle a quelque-chose à se reprocher! Quant aux quelques éléments rebelles qui sortent du gettho sans se faire tous petits, ils semblent du coup le faire dans le seul but de s'exhiber...
   En bref _ c'est que jsuis bavarde sur certains sujets_ ARRETEZ DE VOUS PLANQUER, NDUDJU!!! Comment voulez-vous que les gens s'habituent si on les en empêche?!
  La société est prête! Même si l'homophobie, comme le racisme ou le sexisme, est un fléau sans fin, il n'empêche que:
1- on est aujourd'hui protégés spécifiquement par la loi (bon ça j'aime pas non plus mais en  attendant les droits familiaux, ça montre quand même qu'on n'a pas le droit de nous emmerder pcq'on est homo)
2- l'idée se répand qu'on veut et qu'on peut se marier comme tous les couples
3- les gens qui tiennent à nous acceptent presque toujours notre orientation sexuelle, plus ou moins rapidement
4- ce n'est plus un tabou, c'est même devenu un enjeu politique majeur (là encore ça m'agace mais faut po cracher dans la soupe hein)
Conclusion, la seule chose qui manque pour que l'homosexualité ne paraisse plus exceptionnelle, c'est d'arrêter d'en faire un mode de vie à part (entière).
Bon sur ce coup j'attends vos réactions, parce que pour moi c'est là le seul champ de bataille de la lutte pour les droits des homos, le seul qui peut mener à la fin de l'exclusion.

Commentaires

Je suis complètement d'accor, personnellement j'aime trop l'homme pour être juste aux filles, mais rien ne m'empêche de comprendre! Moi on me fixais parce que ma mère était gay! Se qui n'a aucun sens, j'était considéré comme un spécimen! J'étais la fille qui avait pour mère une lesbi!

Mes "amis" (noté les guilmet), essayait de me rassuré en me disant ; «Ça veux pas dire que tu est guay aussi» Criss, l'homosexualité c'est pas une maladie, si je deviens gay, ben jel serai, si je suis à voile et à vapeur (bi) ben tant mieux, si je suis hétéro pourquoi pas! (se que j'me disait au primaire)

Présentement, l'homme m'exite beaucoup plus que la femme, pour des question personnelle, mais rien ne dit que je vais jamais rencontré une femme qui me fais vraiment de l'effet! Et j'ai rien contre!

Bon, tant qu'à parlé... se qui m'énerve des homophobes c'est ceux qui l,assume pas alors tout ceux qui mon dit ; » J'ai rien contre les gay mais jveux pas les voir en plublique» Sachez que sa me sort de mes gont, veuillez ne pas recommencé! Merci!

Je suis d'accor sur le fait que l'homosexualité n'est pu un sujet tabou, mais pourtant je connais plusieur personne hommosexuel qui refuse d'en parlé ouvertement, c'est un signe, en fin du compte, que tu n'es pas bien dans la peau... se qui doit s'arranger! Quoi de pire d'avoir un doute! Faut pas avoir peur de dire ; «Je suis gay, et?» Sortez de votre nid, si vous voulez commencer à voler!

C'est un peu semblabe au mariage entre noir et blanc, avent c'était considéré comme un outrage, quelque chose de malsain! Maintenant, bah c'est banale! C'est en habituant la population qu'on l'habitu, pas en restant dans sa cage en disant qu'on est pogné dans des barreaux!

C'est certain qu'il y a des étroit d'esprit qui, ne sont pas capable de si faire! Mais comme tu le dis si bien, c'est en sortant des cachettes, qu'on va pouvoire les "futilisé" à ça (futilisé, 1 je sais pas si sa existe comme mot, 2 si oui jel l'adore lol)

Bon, je sais pour certain c'est difficile à dire! D'autre me dirons; «t'es pas gay, tu sais pas c'est quoi» Je suis pas gay, soit! Je suis pas hétéro non-plus! Présentement je suis dans une passe masculine, soit! Mais j'ai passé une passe féminine aussi... Tk, je suis une indécise, si vous préféré, lol!

Bon, bon j'y vais...j'ai la jasette facile aujourd'hui, faut croire!

Écrit par : Elisabeth | 08/09/2006

bon bon

je suis d'accord sur un point mais pas sur le second
logique sinon, je n'aurais pas pris le clavier

- je suis ok avec toi sur le fait qu'il ne faut pas se cacher
que "l'enfermement" ne permettra jamais aux gens "pas comme nous" de nous "accepter"
- mais là où je ne suis pas d'accord et tu le savais déjà c'est à propos de la gay pride
ok cela fait un peu foire
mais elle reste essentielle car justement trop de gens se cachent
cela peut permettre à certains homos de se rendre compte que se montrer n'est pas si difficile
et cela peut être "une première expérience"
et comme aussi, beaucoup se cachent, ne plus faire de gay pride reviendrait à faire dire à certains qu'il n'y a plus de gays ! ! !

malheureusement le seul moyen pour nous de dire que l'on est là, reste cette manifestation, certes, primaire mais bon ....

quand les homos arriveront à ne plus se cacher, la gay pride pourra être arrêtée ....
mais on en est bien loin
donc on ne peut pas s'en passer ! !


bon, sur ce je te laisse
j'aime bien nos petites discussions à refaire le monde

Écrit par : Bou | 08/09/2006

C'est vrai, la gay pride c'est déjà ça quand on a trop la trouille... En revanche il faut bien que quelqu'un dise à tout ce petit monde que ça ne suffit pas, pcq ceux qui pourraient s'apercevoir qu'on n'a pas besoin de se cacher restent encore et toujours persuadés qu'on ne peut "se montrer" que dans cette manif ou dans les ghettos (tiens t'as pas relevé le terme, ça m'étonne;p).

Écrit par : Ma | 08/09/2006

oui rhooo ghetto je sais
je ne releverai pas d'ailleurs
:s

Écrit par : Bou | 09/09/2006

tout a fait d'accord, et continue a faire part de tes coleres, ca fait du bien de lire des choses comme ca! surtout que c'est rare de lire des remises en cause aussi vraies et droles.

Écrit par : un neveu anoyme | 10/09/2006

Les barrières les plus importantes à faire tomber sont dans nos têtes à tous, nulle part ailleurs, et elles ne tomberont pas si on ne fait que leur lancer de la poudre aux mirettes. Pas certaine que tout ça ait directement rapport avec le communautarisme, qui n'est pas débile que dans le cadre de l'homosexualité mais tout court. La gay pride me fait penser à des animaux qui célébreraient le fait qu'on leur construise un zoo dans lequel ils pourraient s'accepter en tant que tels (mais qu'ils n'auraient le droit de quitter qu'en se déguisant en pas-animaux), en somme à un jour de l'année durant lequel on les autorise à être ces trucs bizarres aux moeurs bizarres, parce qu'on est oveur-ouvert d'esprit, et tout... Et qu'ils ont le droit de vote, un pouvoir d'achat, et commencent à être 'achement nombreux. Et tout. Le reste de l'année, aucun effort à faire pour accepter ces animaux, après tout ils ont leur jour où qu'ils peuvent ne pas se cacher, c'est bien déjà, faut-il-rappeler-qu'à-une-époque-on-les-cramait. (Je viens de me faire lourder par la peur du regard des gens, ça fait très très mal. Saloperie d'humanité.) Très en colère pour toi. Et tout court.

Écrit par : Versafutile | 10/09/2006

Aaahhh merci bien miss, je savais que je pouvais compter sur ton soutien :o) Et c'est plus clair quand tu expliques!
Encore plus en colère pour toi, elle a rien pigé la fille :-/
bizzzz

Écrit par : Ma | 10/09/2006

merci de nous dire que nous sommes des "animaux" et de rappeler qu"on se faisait cramer" ...
mais le lien avec l'article a l'air quelque peu inexistant ou alors j'ai pas su te lire
sorry :s

Écrit par : Bou | 10/09/2006

Bou... enfin! Et mon histoire d'Hulk alors?! :) Depuis quand tu sais pu lire?

Écrit par : Ma | 10/09/2006

ah oui merdouille
autant pour moi
mais hulk n'est pa sun animal
c'est un homme qui ...
désolée je suis pas calée marvel en fait
:s (t'as vu, j'ai mis un smiley)

Écrit par : Bou | 10/09/2006

S'lut toutes et tous !

Je me présente : je suis le nounours officiel de la Damoiselle qui écrit (essaye, mais bon il faut bien commencer un jour ;op) ce blog. Alors je suis d'accords avec tout le monde sur à peut prêt tout (déjà on sent le gars courageux et diplomate sur le coup là, ça commence bien).

C'est vrai que la société à besoin perpétuellement de "têtes de turc", avant-hier c'était les rousses et les protestants, hier c'était les noirs et les Juifs, aujourd'hui c'est les homos (Timsit avait bien essayé les trisomiques mais ça a fait un flop).

Alors OUI il faut que tout ça change, mais est ce que la GayPride va faire en sorte que les mentalités évoluent ? Hé bien j’aurais tendance à dire que ....... non.

Pourquoi me direz vous ? Et bien c’est simple : elle fait rappeler aux “bonnes gens” que les homos existent certes, mais qu’il sont avant tout une belle bande de débauché.
Je ne sais pas pour vous, mais personnellement j’ai assisté à deux GayPride (la première fois par curiosité personnel, et la seconde fois quelques années plus tard de manière semi-professionnel), et bien les deux fois qu’avons nous pu voir sur les chars et aux alentours ? Des hommes et des femmes presque à moitié à oilpé (ou en tout cas avec des habits qui cachaient juste ce qu’il fallait) limite en train de bai... devant tout le monde, tout ça sur de la “musique” de sauvage qui faisait surtout boum-boum.

Donc voilà pourquoi je dis que la GayPride n’est pas positif et ne sera jamais positif pour l’image des homos.

Ceci étant dit, passons à l’autre sujet que je voulais aborder : l’acceptation des homos dans la vie de tous les jours.

Je suis d’accords avec le fait qu’il faut habituer les “bonnes gens” à votre existence, mais comment faire pour que cela se fasse ?

En gros les “bonnes gens” vous en veulent tout simplement parce qu’ils ne connaissent pas vraiment ce qu’est l’homosexualité. Donc, pour arranger ça, il faudrait en parler de manière public et de manière à ce que ça touche tout le monde ou tout du moins le plus grand nombre. Et comment qu’on fait t’y ça ? Bin par les médias tout simplement.

Donc en gros c’est simple (enfin si je peux dire) : il faudrait plus de personnage homos dans les films, série, etc etc. Mais attention, je ne parle pas de séries tel que “Queer as Folk” ou autre “The L World” (qui vise, tout le monde le sait bien, un public hétéro, surtout masculin, qui n’attend que de voir les damoiselles forniquer comme des gnous, le reste ils sent tapent un peu le bananier, mais bref ...), non, moi je parle de personnages qui seraient homos mais sans que ça soit montré du doigt ou que le scénar focalise là-dessus (comme par exemple Willow dans la série “Buffy” qui était sorcière mais bon c’est normal vu qu’elle est lesbienne. Bon, c’est pas tout à fait ça, mais c’est le seul exemple qui me vienne à l’esprit pour vous montrer ce que je voulais dire), en gros, faut que les personnages ne soient plus surchargé de clichés divers et (a)variés.

Pourquoi les perso ne pourraient pas être homo point. Le seul cas comme ça que je connaisse c’est une série française qui date de quelque temps déjà et qui était une sorte de “Profiler” à la française. Et bien l’un des policiers principaux était gay, mais cela n’est jamais dit, il n’est pas pourri de cliché et on insiste pas lourdement dessus. C’est un flic qui fait correctement sont métier, viril mais pas trop, un flic commun quoi, sauf que de temps en temps quand il est réveillé en pleine nuit chez lui, on voit qu’il dort à côté d’un homme voilà.

Donc revenons à nos moutons, je pense que l’homos sera définitivement accepté et intégré dans la société quand il ne sera plus un “cliché” dans les médias, mais en même temps il ne sera plus un cliché dans les médias que lorsque plein de monde (homos, bi, hétéro) en France et dans le Monde pourriront les boites aux lettres des boites de prod (ciné, tv, magazines etc etc) de pétitions/courrier/lettres leur demandant de “montrer” des homos normaux et non plus des homos clichés dans leur programmes.

Du coup, les “bonnes gens” s'habitueront au fait l’homosexualité n’est qu’une sexualité parmi tant d’autre et que ce n’est pas un mode de vie fait de codes rien qu’exprès fait pour les déranger et/ou les choquer dans leur petite vie paisible.

Bon, ça va ? J’ai bon ? Je ne suis pas trop hors-sujet ? J’ai pas trop dit de conneries ? J’ai vexé personne ? Je pourrais sortir demain sans avoir peur de me prendre un balle d’un snipper tueur à gages psychopathe communiste de droite ?

@++,
VieilOurs.

Écrit par : VieilOurs | 13/09/2006

Wow!! Tu m'avais po dit que t'avais la soluce eh radin ;o)
Pas con ce que tu dis, j'oublie tjs que la populasse ça apprend à la télé et c'est bien de le rappeler! .... Heu tu te charges du spam? ;)

Y'a juste un point sur lequel je ne suis pas d'accord (oublions Willow c'est pas le thème du débat comme dirait l'aut':)), c'est dans ta façon de tout attribuer aux médias : sisi, l'homosexualité c'est un mode de vie avec plein de codes et tout.... enfin, la partie visible c'est ça, mais ce n'est pas la faute des médias! C'est ceux que j'appelle ironiquement "ma communauté", tous ceux qui croient être un groupe pcq'ils sont minoritaires.
Ceux-là même qui trainent en bande dans les bars homos (no offense Kimille;)), celles qui a-dooorent The L word (non-non y'a pas qu'un public de mecs) juste pcq c'est plein de lesb _alors que j'ai pas pu assouvir ma curiosité au point de me taper la 3e saison, c'était imbuvable au possible_ zut je sais plus le bédut de ma phrase. Donc bon le truc, c'est que plains d'homos se mettent eux-même à part, font tous pareil, aiment tous la même chose, restent entre eux etc. C'est aussi ce que je reproche à la gaypride, où évidemment tout le monde précise qu'il y a plein d'hétéros, mais qui est tout de même basée sur l'idée qu'on est un groupe à part.
De la même façon qu'on évite les bandes de filles voilées qui parlent en arabe et en font des caisses pour bien montrer qu'on n'est pas comme elles (j'en avais dans mon lycée, et moi qui n'ai jamais pigé pourquoi la couleur de la peau aurait plus d'importance que celle des cheveux, je peux vous dire qu'elles me mettaient mal à l'aise!), d'où que j'en étais encore, ah oui, une lesbienne piercée tatouée aux cheveux courts avec 90% d'amis homos etc etc, ça n'inspire pas vraiment l'intégration...
Ce que je veux dire, c'est que le cliché des médias vient aussi de la réalité observable, la seule, puisque les homos non communautaristes et donc bcp moins stéréotypés ne sont quasimment visibles nulle part_ alors que tout le monde sait où trouver des homos en grappe.
[Eheh c'est moi qui vais me faire lyncher 8-)]

Écrit par : Ma | 13/09/2006

hier j'ai eu un gros bug donc me voilà à tout réécrire

aux vues des deux derniers commentaires, je ferais donc partie de la communauté
mais cela m'embete fortement car je ne pense pas en faire partie même si je regroupe pas mal des "critères"
je m'explique
oui je regroupe quasiment 90%de potes homos
mais ce n'est pas parce que je l'ai choisi, ayant changé de villes et ayant fait des rencontres heteros, qui m'ont présenté des potes homos
de fil en aiguille, je me retroupe, c'est vrai avec 90% de potes homos

j'aime l word mais c'est surtt car c'est bourré de clichés et que ça me fait rire dans le sens où je ne connais personne qui réagissent comme elles le font

ouf j'ai pas les cheveux courts et j'aime pas ça donc je ne risque pas de m'y coller

pour ce qui est de la gp, j'y ai mis le spieds mais c'était essentiellement pour voir des potes de paris

donc avec autant de critères je ferais donc partie de la communauté

mais voilà (oui je finis par arriver là où je voulais en venir), les "critères" pour moi ne signifie rien
mais malheureusement on est dans une société, qui classe sa population
il y a les bobos, parce fils-filles à papa, cb, grandes marques et drogues dures
il y a les wesh wesh, jogging, chaussettes par dessus, rap
il y a les homos, piercing, drapeau, fashionnisé
il y a les .....
et la liste est longue

mais à partir du moment où on classe les gens on les enferme dans une case, dans un tiroir
ils s'y retrouvent coincés et on en a une image + ou - péjorative

tout betement (je sais pas si vous suivez moi même je me perds) mais retirer les "critères" permettrez de retirer l'idée de communautarisme, de castes, de genre
et de ce même pas ouvrirez l'esprit d'un bon nombre de personnes et changerez énormèment de choses dans le quotidien mais bien au-delà

bon j'espère que vous avez suivi au pire j'essaierai de réexpliquer

Écrit par : Bou | 14/09/2006

Je ne suis pas sûre d'avoir tout suivi... est-ce que tu m'accuserais d'avoir inventé les critères du stéréotype???
Pour moi en tout cas tu ne rentres pas dans la case, même si c'est limite :o) Enfin y'a pas de mal à être un peu stéréotypé, je précisais juste que c'était "le milieu" et non les médias qui créait le mythe.

Écrit par : Ma | 15/09/2006

Ok , il faut s'afficher , mais sans tomber dans la provoc et un des ennuis de la GP , c'est que certains confondent fierté et exhibitionnisme , la GP san ça , ça serait cool , tenues excentriques , musique à donf , une vraie fête ou on affiche notre particularité , exit les simulations d'actes et autres chars spéciaux tendances extrèmes..

Écrit par : TAJ | 17/09/2006

hello glop glop et oui , tout à fait d'accord avec toi, mais moi je suis pour me montrer toute l'année ,mais bon quand je suis en couple, ma copine ne veut pas forcément, c'est dommage

Écrit par : Marjo | 31/05/2007

Eh vi c'est un sacré boulot de pousser une damoiselle gynéphile à s'assumer... qu'on n'a pas toujours le temps d'entamer, qui plus est :D
... En fait après 2 ans de bataille peu fructueuse, je me demande si le mieux ne serait pas de simplement se trouver d'emblée quelqu'un qui n'a pas trop peur du regard des gens... Si au moins toutes celles qui s'assument ne se cachent plus à cause d'emmerdeuses, y'aura déjà du progrès! ;o)

Écrit par : Ma | 01/06/2007

Les commentaires sont fermés.